Les lycées Marcel Sembat à la Une

Les lycées Marcel Sembat de Sotteville-lès-Rouen ont fait parlé d’eux ces derniers jours pour deux actualités très positives : le responsable des cuisines de l’établissement a été médaillé d’or, et huit élèves ont remporté un concours de scénarios et ont pu tourner un film qui sera diffusé sur France Télévisions. Explications.

Le 12 avril 2021, Le Parisien a consacré un article à Bertrand Mazzolini, le chef cuisinier des lycées général et professionnel Marcel Sembat de Sotteville. Il a remporté la médaille d’or du concours « Bien manger en Normandie » organisé par la Chambre d’agriculture et la Région.

On apprend que l’épreuve, “à la manière de Top Chef ” sur M6, consistait en une revisite du salambo. Il s’agit d’une référence au roman de Gustave Flaubert “Salammbô”, auteur normand dont on célèbre cette année le bicentenaire de naissance.

Les lycéens sous les projecteurs

Lauréats de l’appel à scénarios national « Regards de femmes » mené par l’association Femmes et Cinéma, huit élèves du lycée Marcel Sembat étaient en plein tournage rue Dumont à Sotteville-lès-Rouen le 7 avril dernier. Leur aventure cinématographique a fait l’objet d’un article dans Paris-Normandie.

Pour répondre à cet appel à projet, dès le mois de novembre, l’équipe s’est réunie une fois par semaine autour d’ateliers alternant discussions, échanges de témoignages, écriture et jeu théâtral.  Les élèves ont décidé de se concentrer sur les violences conjugales et plus précisément sur le rôle des proches et de la famille dans ces situations de maltraitance où l’isolement de l’entourage est bien souvent un facteur déterminant. Une façon également de rappeler la responsabilité citoyenne de tous face à l’émergence de violences en tout genre. Les élèves ont alors écrit le scénario avec l’aide d’Isabelle Lemetais, comédienne de l’association Le Safran Collectif et de Valérie Prioul Conseillère principale d’éducation et pilote du Conseil de la vie lycéenne.

Leur histoire a séduit le jury et une équipe de tournage professionnelle est venue la mettre en scène début avril. Pendant trois jours les lycéens ont tourné les images du court-métrage qu’ils ont intitulé « Claques qui portent ». Pour ancrer davantage leur film dans la réalité, les élèves ont sollicité la Police Nationale de Rouen qui a accepté d’apporter son concours par la mise à disposition d’une voiture pour les besoins d’une scène

Un logement de fonction, prêté par la proviseure des lycées, a permis de réaliser des économies de tournage. Le coût, autour de 5 000 euros, est entièrement pris en charge par l’équipe de Femmes et cinéma. Les gestes barrières ont bien sûr été respectés, aucune contamination n’est à déplorer.

Le court-métrage des lycéens sera à découvrir sur France Télévisions dans le courant de l’été.

Sortez vos raquettes !

L’amélioration des conditions météorologiques, la remobilisation associative et la location temporaire par la Ville de Sotteville-lès-Rouen de grandes tentes avec parquet en extérieur, installées au gymnase municipal et au stade Jean Adret, permettent de nouveau les pratiques sportives dans le respect des gestes barrières.

La section tennis de table du Stade Sottevillais Cheminot Club a profité de cet équipement pour installer des tables et ainsi reprendre les entraînements tous niveaux et les stages pour les jeunes pendant les vacances scolaires.

Tous les jours, les licenciés loisirs ainsi que les compétiteurs peuvent profiter de créneaux attribués au club. Luce Pane, maire de Sotteville-lès-Rouen et Christophe Delamare, adjoint en charge du sport, sont venus à leur rencontre vendredi 16 avril. « La mise en place de ses tentes permet aux clubs locaux d’adapter et de prolonger leurs offres sportives. Ils permettent ainsi  aux Sottevillais de renouer avec une nécessaire activité physique », confiaient les élus Sottevillais.

« Pour tous, c’était important de reprendre une activité sportive et sociale tout en respectant les gestes barrières, en attendant la reprise en salle. Par ailleurs pendant la période estivale en juillet et août, nous pourrons également intervenir en extérieur, dans le cadre des animations « un été au stade » organisées par la Mairie », souligne Pascal Chauvris, président du club avant de conclure : « Petits et grands, venez nous rejoindre au stade Jean Adret dès maintenant dans la joie, la bonne humeur, le challenge et tout cela dans une ambiance familiale ».

http://sotteville-tennis-de-table.fr/

Sotteville-lès-Rouen : la forme pour tous en accès libre !

Depuis novembre 2018, Sotteville a débuté la mise en place d’un parcours forme/loisirs en accès libre dans l’enceinte du stade municipal Jean Adret. Ce parcours s’est enrichi de nouveaux équipements ce vendredi 16 avril 2021.

L’objectif de ce parcours est de permettre à celles et ceux qui voudraient renouer ou pratiquer une activité physique de pouvoir le faire sans contrainte horaire et gratuitement, seul, entre amis ou en famille.

Vendredi 16 avril, Luce Pane, Maire de Sotteville-lès-Rouen, accompagnée d’Alexis Ragache, 1er adjoint, de Christophe Delamare, adjoint en charge du sport, de Laurence Renou en charge de l’éducation, de la jeunesse, et de la petite enfance, d’Hervé Demorgny en charge de l’habitat, des bâtiments municipaux et de l’énergie, et de Niswat Abdourazakou, conseillère municipale, s’est rendue au stade pour inaugurer les cinq vélos connectés qui viennent compléter un parcours déjà riche de plusieurs agrès.

 

En selle

Ces vélos sont conçus à la fois pour encourager les personnes moins sportives à adopter un mode de vie actif mais aussi pour mettre au défi les amateurs de fitness. Les utilisateurs peuvent régler la hauteur de la selle afin d’adapter l’équipement à leur posture personnelle.

Grâce à sa fonctionnalité innovante de conduite automatique, le vélo adapte la résistance de façon intelligente à la vitesse de pédalage : facile pour les débutants, difficile pour les utilisateurs expérimentés. Il est possible d’effectuer le suivi de l’entraînement, de la cadence et des calories brulées, permettant aux utilisateurs d’atteindre leurs objectifs personnels. Les vélos ont été installés devant une allée qui donne vue sur le stade. Le but est de créer une dynamique et une interaction avec les passants, qu’ils soient sportifs ou simple promeneurs.

 

Dans l’enceinte du stade municipal Jean Adret, les sportifs amateurs ou confirmés peuvent désormais profiter, dans le respect des règles sanitaires en vigueur, d’une aire de fitness, d’une aire de musculation couverte, d’un tir au but interactif et d’un terrain de basket 3×3 Olympique, le tout associé à un parcours de footing qui s’étend sur 1.2 kilomètres.

Retrouvez toutes les informations sur ces équipements ici

 

 

Sotteville-lès-Rouen : rendez-vous pour Terr@ Cité

La situation sanitaire actuelle ne permet pas (encore) d’organiser des temps forts et de se retrouver. Dans ce contexte, la Ville de Sotteville-lès-Rouen vous donne rendez-vous samedi 17 avril pour une édition de « Terra Cité » revisitée. Ce village éco-citoyen en ligne vous permettra de venir à la rencontre des services municipaux, des associations et des acteurs du développement durable.

En attendant de retrouver les ateliers et les animations, la page Facebook de la Ville se met aux couleurs de Terr@ Cité et braque les projecteurs sur les initiatives et les acteurs du développement durable et de l‘économie sociale et solidaire, tout au long de la journée du samedi 17 avril.

 

Vous pouvez également alimenter les échanges pendant cette journée au travers des commentaires et faire part de vos actions et petits gestes du quotidien qui contribuent à la préservation de la planète.

 

Rendez-vous Samedi 17 avril sur Facebook Ville de Sotteville-lès-Rouen

 

Chantiers de réinsertion à Sotteville-lès-Rouen, ça marche !

Taux de réussite : 70 %. A l’initiative de la Ville de Sotteville-lès-Rouen et du conseil citoyen Buisson Gallouen, un nouveau chantier d’insertion a débuté le 6 avril 2021 au Foyer du Toit familial. Trois personnes éloignées de l’emploi, âgées de 18 à 43 ans, y découvrent les métiers du bâtiment tout en étant accompagnées dans leurs projets professionnels.

Voilà deux ans que des chantiers de réhabilitation et d’auto-réhabilitation sont régulièrement organisés par la Ville. Ils visent à rénover des logements tout en aidant à la réinsertion des personnes éloignées de l’emploi.

En partenariat avec différents acteurs du territoire dont les bailleurs sociaux et l’association de retour à l’emploi Interm’aide Emploi, le dispositif affiche un taux de réussite impressionnant. En effet, 70% des personnes aidées ont (re)trouvé un emploi ou une formation à l’issue du chantier.

Toutes les personnes accompagnées sont salariées par l’association, elle-même soutenue financièrement par la Ville. Les bénéficiaires sont encadrés par un spécialiste du bâtiment qui enseigne les bases des différents métiers (plomberie, tapisserie, peinture…) et veille à la cohésion du groupe. Luce Pane, maire de Sotteville-lès-Rouen, a visité le chantier mardi 13 avril et a salué le travail des bénéficiaires : « Merci pour ce que vous faites pour les prochains locataires. Nous sommes une chaîne de solidarité. C’est ainsi que l’on fait société. »

La direction de la Solidarité et du CCAS accompagne les chantiers et le CAPS Formation intervient deux demi-journées par semaine auprès de chaque bénéficiaire pour travailler au projet professionnel, mais aussi pour évaluer les besoins de formation (Français, Mathématiques…). L’objectif n’étant pas forcément de poursuivre dans le milieu de la construction ou de la rénovation mais de construire un projet d’avenir.

De nouveaux chantier à venir

Trois autres chantiers sont prévus jusqu’au 17 décembre (entre 2,5 et 5 semaines chacun) dans des logements vides ou occupés. Les personnes souhaitant y participer peuvent se rapprocher de la Maison citoyenne Buisson/Gallouen située 3 place du Docteur Calmette, joignable au 02 32 91 20 52. L’objectif en septembre est d’aider des familles à rénover une ou deux pièces de leur logement avec la participation d’un membre de la famille.

Parallèlement, dès le mois de juin, en partenariat avec la Ressourcerie Résites, des actions de sensibilisation à l’éco-citoyenneté seront mises en place dans le quartier Buisson/Gallouen. Une ressourcerie éphémère sera d’ailleurs installée sur la place du Docteur Calmette du 14 au 18 septembre. Des ateliers permettront de découvrir les possibilités de réemploi de mobiliers ou objets pour meubler ou décorer son logement à moindre coût et dans le respect de l’environnement.

Direction de la Solidarité : 02 35 63 60 69

Salva concerter

URBANISME – CONCERTATION

Le projet d’apaisement de la rue Léon Salva se fait avec vous !

Les travaux du giratoire sur le carrefour avec l’avenue de la Libération et la rue de Trianon démarrent la semaine prochaine. En lien avec la Métropole Rouen Normandie,  “la poursuite des aménagements, la volonté de partager la rue entre les différents modes de déplacements en favorisant les mobilités douces (marche, vélo), le souhait d’apporter davantage de nature sur les espaces dynamisés et animés de l’esplanade François Mitterrand se concrétisent avec les Sottevillais” indique Eve Cognetta, adjointe en charge de l’environnement.

Une consultation autour des modes de déplacements est lancée sur la plateforme de participation citoyenne Vooter, disponible sur un ordinateur et depuis votre mobile. Elle est aussi présentée sur la plateforme métropolitaine Jeparticipe.

Compte-tenu du contexte sanitaire la Métropole et la Ville vous proposent de participer à un atelier participatif au format numérique le 14 avril 2021, à partir de 17h sur inscription via ce lien.

 

Verdissez votre énergie !

Sotteville engagée, Sotteville naturellement solidaire bénéficie d’un contrat certifié 100% énergie renouvelable pour l’électricité « Et même d’un contrat 100% énergie verte d’origine locale pour l’école Henri Gadeau de Kerville »  précise Hervé Demorgny, adjoint en charge de l’habitat, des bâtiments municipaux et de l’énergie. « Nous offrons désormais cette opportunité de verdir notre consommation d’énergie à l’ensemble des foyers Sottevillais dans le cadre d’un achat groupé. »

Wikipower
Pour vous permettre d’accéder à des contrats d’électricité et de gaz qui favorisent les énergies renouvelables tout en réalisant des économies sur votre facture, la Ville a fait appel aux services de la société Wikipower. « Cette société expérimentée et spécialisée a pour mission de négocier la meilleure offre et de mettre en place un service sécurisant à chaque étape de la relation client-fournisseur d’énergie. Elle a déjà développé un partenariat avec plusieurs collectivités. Sa prestation est rémunérée par les fournisseurs d’énergie sur la base du volume des inscriptions. »

En plus de la possibilité de consommer une énergie responsable et durable, l’objectif est de rassembler un maximum de ménages et de petites entreprises afin de négocier les meilleures offres tarifaires en électricité et en gaz. Vous l’aurez compris, plus les participants sont nombreux, meilleures seront les conditions de négociation, et par conséquent, meilleures seront les économies pour l’ensemble des souscripteurs.

Pré-inscription sans engagement
Jusqu’au 30 juin
, une campagne d’information et de pré-inscription est organisée par la société Wikipower au moyen de plusieurs outils :

  • Un site internet dédié à retrouver ici
  • Une permanence est organisée le jeudi 17 juin de 9h à12h et de 14h à 17h, salle Ambroise Croizat, avenue de la Libération.
  • Un numéro de téléphone dédié 02 78 77 60 40
  • Une adresse mail dédiée : info@sotteville-les-rouen-energie.fr

« Des échanges individualisés seront proposés à chaque habitant ou entreprise souhaitant obtenir des informations sur les contrats d’énergie verte et sur les possibilités d’économies » indique Hervé Demorgny,

Montée en puissance de la stratégie vaccinale : le centre de vaccination sottevillais se réorganise

Les équipes techniques de la Ville étaient à pied d’œuvre ce lundi, jour férié, pour réorganiser le centre de vaccination sottevillais dans le but d’accompagner la montée en puissance de la stratégie vaccinale.

 

 

 

 

 

Stéphane Bord, conseiller municipal délégué à la santé  et  Hervé Demorgny, adjoint en charge notamment  des bâtiments municipaux sont venus à leur rencontre afin de les remercier pour leur mobilisation.

 

 

 

L’objectif est d’atteindre dès que possible les 600 injections par jour contre 300 à 350 en moyenne actuellement. Les infirmières municipales sont mobilisées sur le centre de vaccination pour permettre d’atteindre les objectifs fixés. Les agents municipaux traditionnellement en poste sur les installations sportives ou au sein des écoles sont également redéployés au centre de vaccination pour permette à la fois l’accueil des usagers et l’entretien des locaux soumis à un protocole sanitaire stricte.

 

 

Pour vous faire vacciner, il est obligatoire de prendre rendez-vous soit sur la plateforme Doctolib, soit par téléphone au 02 79 46 11 56.

 

Covid-19. Nouvelles mesures de freinage : ce que l’on sait déjà pour Sotteville-lès-Rouen

Nouvelles restrictions

A Sotteville-lès-Rouen comme partout en France, les nouvelles mesures de freinage de l’épidémie de Covid-19 annoncées par le président de la République Emmanuel Macron vont entrer en vigueur samedi 3 avril 2021.

Dans l’attente de la publication des décrets officiels, voici ce que l’on sait déjà.

Education : crèches, écoles, collèges et lycées fermés

Dès le 5 avril, les crèches, les écoles maternelles et primaires, les collèges et les lycées seront fermés. Les cours se feront à la maison.

Ensuite, le 12 avril, tous les élèves seront en vacances de printemps.

Puis, le 26 avril, les maternelles et les primaires seront de retour en présentiel à l’école. Quant aux collégiens et aux lycéens, ils reprendront les cours à distance.

Enfin, le 3 mai, collèges et lycées accueilleront de nouveau les élèves en présentiel.

Les épreuves finales du baccalauréat, comme le Grand oral, sont maintenues.

Garde d’enfants

Le premier Ministre Jean Castex a confirmé le 1er avril 2021 que la garde d’enfants (par un proche, un parent ou grand-parent) sera considérée comme un motif impérieux et permettra les déplacements même entre régions.

Les parents ne pouvant pas télétravailler seront placés en chômage partiel.

Continuité du service public

Comme lors des précédents confinements, les services municipaux de Sotteville-lès-Rouen vous accompagnent et assurent la continuité du service public.

Confinement et couvre-feu

Les mesures de confinement et de couvre-feu déjà en vigueur en Seine-Maritime sont maintenues jusqu’au 3 mai. Hors dérogation, voici en quoi elles consistent :

  • couvre-feu entre 19h et 6h
  • déplacement limité à 10 kms autour du domicile entre 6h et 19h
  • déplacement interrégional interdit
  • port du masque obligatoire à l’extérieur, dans les transports et dans établissements recevant du public
  • fermeture des commerces « non-essentiels »

Pour ne rater aucune information, suivez-nous sur la page Facebook de la Ville : @sottevillelesrouenville

Pour favoriser les mobilités douces, la Ville dote les écoles de gilets haute visibilité

Remise de gilets haute visibilité

La ville de Sotteville-lès-Rouen, avec le soutien de la Direction des territoires et de la mer, a remis mardi 30 mars 2021 des gilets haute visibilité aux élèves de l’école élémentaire Raspail. Ils leur permettront de se déplacer en toute sécurité, à pied comme à vélo.

Petit outil, grands effets ! Afin de favoriser l’écomobilité lors des courts déplacements, les gilets haute visibilité représentent une solution simple et respectueuse du climat. Les élèves pourront désormais se déplacer à pied ou à vélo tout en maintenant un haut niveau de sécurité.

Cette initiative est le fruit du travail du groupe « Abords des écoles » du Conseil de l’éducation. Elle bénéficie d’un soutien financier de la Direction des territoire et de la mer au titre du Plan d’action de sécurité routière.

Prochainement, toutes les écoles de la ville de Sotteville-lès-Rouen seront équipées de gilets haute visibilité.

Le conseil de l’éducation

Créé en 2014, le Conseil de l’éducation est une instance de concertation qui réunit des acteurs éducatifs volontaires pour contribuer à l’évaluation, la définition et la mise en œuvre de la politique éducative de la Ville. Le Conseil intègre deux groupes de travail : « restauration » et « abords des écoles ».