“Savoir nager” : bilan des séances de rattrapage pour les écoliers sottevillais

Les cours d’éducation physique et sportive vont reprendre dès le 13 septembre dans les écoles de Sotteville-lès-Rouen. Parmi les enseignements dispensés, la natation pour laquelle la Ville a tout mis en œuvre pour permettre aux enfants de pratiquer malgré un contexte sanitaire particulier.

La natation scolaire permet certes d’apprendre à nager aux élèves mais aussi et surtout de prévenir les accidents par noyade en leur apprenant à être autonome en milieu aquatique.

« Savoir nager », Sotteville se jette à l’eau

Les restrictions sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19 ont conduit à des fermetures de la piscine municipale en 2020 puis en 2021. Certains élèves ont alors accumulé un retard conséquent dans l’apprentissage de la natation.

En accord avec l’Agence Régionale de Santé, la piscine municipale a pu accueillir dès le mois de juin 2020 un public de jeunes Sottevillais engagés dans le savoir-nager grâce à la mise en place d’un protocole sanitaire strict. Des créneaux réservés aux 300 élèves de CM1 ont alors été mis en place et ont permis aux parents d’amener leurs enfants à la piscine pour combler leur retard en vue du brevet qu’ils avaient à passer en CM2.

A l’image de ce qui avait donc été fait en 2020, la Ville a de nouveau proposé des cours de natation gratuits pour les enfants des classes de CE2 dès le mois de juin 2021. Elle a mis en place un stage de six séances pour permettre aux écoliers de renouer avec le milieu aquatique.

Ce sont au total, 321 enfants qui ont été sollicités grâce à la mobilisation des directeurs d’écoles et des équipes de la piscine municipale. 177 enfants ont pu participer aux stages mis en place et atteindre les objectifs fixés.

 

 

Piscine municipale, tél. 02 35 72 90 58.

Sotteville-lès-Rouen est-elle cyclable ?

Partagez votre avis sur la mobilité à vélo à Sotteville-lès-Rouen en répondant au Baromètre de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB).

Le Baromètre des villes cyclables arrive ! Vous avez jusqu’au 30 novembre 2021 pour transmettre vos impressions quant au climat cyclable de la ville, ou de celles que vous parcourez quotidiennement pour aller au travail, vous rendre à vos activités de loisirs ou faire vos courses.

A partir du 4 septembre, sur le site partenaire Parlons vélo, vous pourrez en moins de 10 mn, noter différents aspects du système vélo, recenser les lieux à aménager en priorité et ceux ayant connu une amélioration récente liée à un aménagement.

 

Plus d’infos sur le site de la FUB ou en contactant l’association Sabine (rouensabine@fub.fr)

 

Des aides qui favorisent la pratique d’activités pour les jeunes Sottevillais

La Ville, au travers du Contrat Municipal de Loisirs, favorise la pratique d’activités chez les jeunes tout en développant leur autonomie. En cette rentrée, il est l’heure de se reconnecter avec la vie associative. Des dispositifs départementaux, régionaux et même nationaux peuvent faciliter l’adhésion des plus jeunes.

Le Contrat Municipal de Loisirs

Pour permettre aux jeunes Sottevillais de 6 à 19 ans de pratiquer une activité, la Ville ouvre les inscriptions au Contrat municipal de loisirs jusqu’au 31 décembre 2021. Le dispositif qui se traduit par une aide financière, favorise l’accès aux loisirs tout en développant l’autonomie des jeunes issus des familles les plus modestes. La prise en charge financière est apportée en fonction du quotient familial CAF de la famille au mois d’août 2021, quotient qui ne doit pas dépasser 500 euros. En échange, le bénéficiaire s’engage à être assidu à son activité et à effectuer une action citoyenne de son choix en fonction de son âge et de ses possibilités. Un contrat est alors signé entre la famille, le jeune et la Ville.

 

 

Le Pass’sport

Le Pass’Sport est une nouvelle allocation de rentrée sportive de 50 euros par enfant pour financer tout ou partie de son inscription dans une association sportive. Le “Pass’Sport”, est à la fois une mesure de relance pour le secteur sportif associatif mais aussi une mesure sociale destinée à offrir aux enfants et aux jeunes l’accès à un cadre structurant et éducatif comme le club sportif peut en proposer. Cette aide de l’État est destinée aux enfants de 6 à 18 ans bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire 2021. Elle leur permettra de prendre une adhésion ou une licence dans une association sportive dès septembre 2021 et durant toute l’année scolaire 2021-2022.

 

Le Pass jeunes 76

Le Pass Jeunes 76 est une aide financière accordée par le Département de la Seine-Maritime pour favoriser et développer l’offre et la pratique sportive, culturelle et artistique des jeunes habitants de la Seine-Maritime âgés de 6 à 15 ans, dont la famille est bénéficiaire de l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) ou de l’ Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH). Celle-ci permet d’alléger le montant de l’inscription annuelle de 50 % à des structures sportives et culturelles avec possibilité de cumuler les deux. Le montant de l’aide ne peut excéder 60 € pour la 1ère inscription choisie et 40 € pour la seconde soit une aide maximale de 100 € par an et par enfant. La demande peut être formulée directement sur le portail du site internet du Département ou par le biais des clubs et associations.

 

Atout Normandie

La Région Normandie accompagne tous les 15-25 ans dans leur quotidien avec un dispositif d’aides spécifiquement conçu pour répondre à leurs besoins et à leurs envies. Aller au cinéma, au théâtre, profiter des concerts et festivals, pratiquer une activité sportive ou artistique et bien plus encore ! Le dispositif Atouts Normandie offre une multitude d’avantages pour les loisirs et les projets. Pour en bénéficier, il suffit de créer un compte, de demander les avantages souhaités et récupérer le QR Code. Ce dernier sera à présenter auprès des enseignes, associations et structures partenaires Atouts Normandie pour régler les achats, les inscriptions ou adhésions. Un abonnement de 10 euros vous sera demandé pour bénéficier des avantages dédiés aux loisirs.

 

Le bon temps libre

Le bon temps libre favorise l’accès des enfants de 3 à 18 ans à la pratique de loisirs de proximité. Cette aide doit vous permettre de compenser les frais liés à la participation de votre ou vos enfants à un accueil de loisirs sans hébergement ou à son inscription, à une activité de loisirs culturelle, artistique, sportive, scientifique, d’éducation aux médias et/ou au numérique, ou d’éducation à la citoyenneté. Pour y prétendre, il faut être allocataire de la CAF de Seine Maritime et avoir un quotient familial ne dépassant pas 600€.

 

Les associations sottevillaises et les dispositifs municipaux vous donne rendez-vous samedi 4 septembre de 10h à 17h au stade municipal Jean Adret !

A lire aussi : Cap sur le carrefour des associations et des loisirs municipaux de Sotteville-lès-Rouen 

Entretien annuel de la piscine municipale de Sotteville-Lès-Rouen

Dans le cadre de l’entretien et de la maintenance annuelle de la piscine municipale, un  arrêt technique du fonctionnement habituel aura lieu du samedi 28 août dès 17h30 jusqu’au lundi 6 septembre à 8h.

 

Ces créneaux de maintenance sont placés prioritairement sur les congés scolaires. Cela permet ainsi de ne  pas pénaliser le déroulement des activités et des cours d’apprentissage de la natation.

 

Les interventions programmées ont été élaborées par la direction des services techniques en collaboration avec les agents de la piscine municipale.

 

Tour d’horizon des travaux

Les travaux ont avant tout pour objectif d’améliorer l’accueil des usagers. Ainsi la direction des services techniques va entreprendre pendant cette période de fermeture, des travaux d’électricité, de peinture et de plomberie.


Electricité
Vérification des  lampes leds sur l’ensemble des spots au plafond

Peinture
Reprise du  mur d’entrée
Changement de la grille de la soufflerie dans le bureau de direction

 

Plomberie

Détartrage des pommes de douches et prestos sur les colonnes.

 

Piscine Municipale : 02 35 72 90 58

Cap sur le carrefour des associations et des loisirs municipaux de Sotteville-Lès-Rouen

Moment incontournable de la rentrée, le Carrefour des associations sottevillaises et des loisirs municipaux vous donne rendez-vous samedi 4 septembre de 10h à 17h au stade municipal Jean Adret de Sotteville-Lès-Rouen.

Du sport à la culture, en passant par l’éducation populaire et les loisirs, le carrefour des associations sottevillaises et des loisirs municipaux dévoile la richesse associative et l’engagement bénévole sur la commune.

 

80 stands pour faire le plein d’activités

Que vous souhaitiez donner un peu de votre temps ou profiter d’activités, tout cela est possible. Les quelque 80 stands vous permettront de renouveler l’adhésion à un club ou de vous inscrire pour de nouvelles découvertes. Les services municipaux seront également de la partie : l’école municipale agréée de musique et de danse, le Point info jeunes, la piscine ou encore les référents des trois Maisons citoyennes vous présenteront les services et activités proposés au sein de ces structures.

 

Des démonstration pendant la journée

Les clubs et associations feront découvrir leurs univers à travers différentes démonstrations tout au long de la journée.

11h > section Gym Volontaire du Stade Sottevillais Cheminot Club
11h20 > Sotteville Aïkibudo
11h40 > section Gym Volontaire du Stade Sottevillais Cheminot Club
12h > section Tennis du Stade Sottevillais Cheminot Club
13h40 > sport, fun et bien être
14h40 > Musique pour tous
15h > Taï Chi Chuan, Hip Hop et Breakdance
15h40 > Taï Chi Chuan, Hip Hop et Breakdance

Associations et services municipaux vous accueillent de 10h à 17h dans le respect des gestes barrières et sur présentation d’un pass sanitaire pour les personnes majeures.

 

Opération dépistage Covid 19 à Sotteville-lès-Rouen

L’Agence Régionale de Santé, avec le soutien de la Ville, met en place un centre de dépistage ponctuel, vendredi 20 août de 10h à 18h à la salle Ambroise Croizat.

Ces campagnes de dépistage sont gratuites (100% prises en charge par l’Assurance maladie), ouvertes à tous, sans rendez-vous et sans ordonnance. Munissez-vous d’une pièce d’identité et de votre carte vitale.

Tests salivaires pour les enfants

Pour les enfants mineurs, une autorisation parentale vous sera demandée. A noter que des tests salivaires pourront être proposés aux enfants.

Ces opérations viennent en complément de l’offre pérenne proposée par les laboratoires et les professionnels de santé.

Expérimentation de l’extinction de l’éclairage public à Sotteville-lès-Rouen

Depuis la mi-août, les Sottevillais résidant dans le secteur compris entre l’avenue des Canadiens, la rue Léon Salva et la rue Léon Blum expérimentent la ville nocturne de 1h à 5h du matin.

Une mesure en lien avec la Métropole, en charge de la compétence de l’éclairage public, et déjà appliquée dans 58 des 71 communes de la Métropole.

L’objectif : une économie en énergie, la préservation de la biodiversité et la lutte contre la pollution lumineuse.

Pollution lumineuse et bien-être

Si la lutte contre la pollution lumineuse et les économies d’énergie arrivent en tête des bonnes raisons d’éteindre l’éclairage public dans les quartiers d’habitat on connaît moins l’impact négatif de l’absence de véritable nuit sur la biodiversité et sur la qualité du sommeil. Et pourtant ! L’obscurité est un signe nécessaire pour fabriquer la mélatonine, l’hormone du sommeil » a indiqué Eve Cognetta, adjointe en charge de l’environnement lors des rencontres organisées avec les riverains. Et d’ajouter : « La pénombre peut augmenter le sentiment d’insécurité mais en réalité 80 % des cambriolages ont lieu en plein jour. Et comme les cambrioleurs et autres délinquants ne sont pas nyctalopes comme les chats, ils ont besoin de voir un minimum pour commettre leurs méfaits. Dans un environnement sombre, la simple lampe de poche les propulse en pleine lumière, c’est beaucoup moins discret ! ».

Quid de la sécurité

En matière de sécurité routière, l’extinction de l’éclairage est également un avantage. « Quand on circule dans un endroit moins lumineux, on a le réflexe de lever le pied » confirme l’adjointe. Et pour les piétons et les automobilistes qui se déplacent dans la tranche 1h-5h, il est utile de rappeler que les grands axes conservent leur lumière. Un bilan de cette expérimentation sera réalisé dans quelques mois grâce à une nouvelle rencontre avec les riverains concernés. « Si ce bilan est positif, nous étendrons la pratique à l’ensemble de la ville en dehors des grands axes. »

Direction des services techniques, tél. 02 35 63 60 87

De nouvelles modalités d’accès à la bibliothèque de Sotteville-Lès-Rouen

Sotteville-lès-Rouen : cet été les jeunes font le plein d’activités

De nombreux Sottevillais profitent de l’été au sein des dispositifs municipaux et notamment dans le cadre des accueils de loisirs où ils peuvent faire le plein de découvertes.

Depuis le 8 juillet et jusqu’au 27 août, un large panel d’activités manuelles, sportives, artistiques et des sorties rythment l’été des enfants et jeunes de 3 à 17 ans.

 

Des activités pour tous les goûts !

 

Direction le bord de mer à Honfleur et découverte des papillons et des oiseaux tropicaux au sein de la serre « Naturospace ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Participation à la finale de l’opération Révélations sports organisée par le Stade Sottevillais 76. Deux jours rythmés par des épreuves d’athlétisme comme le saut en longueur, le lancer de vortex ou la course de vitesse…

 

 

 

Un plongeon dans l’Histoire avec une visite du Musée des Antiquités de Rouen.

 

 

 

 

 

 

 

 

On se jette à l’eau avec les “Pool party” organisées à la piscine municipale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On dompte la vague à  Bombannes en Gironde !

 

 

Place à la culture avec la découverte du Théâtre à l’Ouest de Rouen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Embarquement pour un fabuleux voyage sous la terre au Souterroscope de Caumont-l’Eventé dans le Calvados.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier graff à la base nature la Sapinière qui dispose désormais d’une belle enseigne réalisée de A à Z par les jeunes.

JO de Tokyo : quels sont les résultats des athlètes sottevillais ?

les athlètes sottevillais aux JO 2020

Trois athlètes sottevillais ont participé aux Jeux Olympiques de Tokyo : l’heptathlonienne Odile Ahouanwanou représentait le Bénin, Fabrice Dabla défendait les couleurs du Togo sur 100m et Bachir Mahamat portait les couleurs du Tchad sur 400m.

Rêve de tout athlète, ces trois licenciés du Stade Sottevillais 76 peuvent se targuer d’avoir participé aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Décalés à 2021 en raison de la crise sanitaire qui frappe le monde entier, ces JO ont une saveur particulière. Les épreuves disputées à huis clos et les restrictions de déplacements strictes pour les athlètes n’ont pas réussi à entamer le moral de nos champions.

L’heptathlonienne Odile Ahouanwanou

Terminant à la 15ème place de l’heptathlon, Odile a surtout marqué les esprits en remportant l’épreuve de lancer du poids avec un jet à 15m45. Avec ce plein de confiance, elle en profite pour établir un nouveau record personnel sur 200m en franchissant la ligne à 23″85. À la surprise générale Odile Ahouanwanou occupera provisoirement la 5ème place du classement général à la fin de la première journée !

Pour résumer les performances d’Odile : 100m : 13″31 / Saut en hauteur : 1m74 / Lancer du poids : 15m45 / 200m : 23″85 / Saut en longueur : 6m07 / Lancer du javelot : 43m96 / 800m : 2’29″05

Les sprinteurs sottevillais Fabrice Dabla et Bachir Mahamat

Après un une qualification pour les séries avec un temps de 10″57 sur 100m, le sprinteur togolais Fabrice Dabla termine son aventure olympique sur un faux départ. Quant au Tchadien Bachir Mahamat, il ne parvient pas à passer le 1er tour mais signe la meilleure performance de sa saison avec un chrono à 47″93 sur 400m.

Le bilan des médailles françaises

La délégation française de rentre pas bredouille de ces Jeux. Avec 33 médailles et une 8ème place au classement général, les Français n’ont pas réussi à égaler les 42 médailles récoltées lors des précédents Jeux de Rio en 2016. Mention honorable à Renaud Lavillenie, qui malgré sa blessure survenue lors du Meeting International de Sotteville-lès-Rouen le 11 juillet dernier, termine 8ème au concours du saut à la perche en passant une barre à 5m70.

Prochain défi : Paris 2024.

À lire aussi : Meeting International de Sotteville-lès-Rouen : répétition générale avant les JO de Tokyo