Earth Hour : éteignons les lumières pour le bien de la planète

earth-hour-slr

L’Earth Hour, la plus grande mobilisation citoyenne pour la planète organisée par le WWF, aura lieu le samedi 26 mars à 20h30.

À l’occasion de l’Earth Hour (l’heure de la planète en français), plusieurs millions de personnes éteignent leurs lumières et, de Singapour à Honolulu en passant par Sydney, Londres, Paris ou New York, des milliers de monuments iconiques plongent dans le noir. Une action symbolique qui permet de réaliser des économies d’énergie et surtout de réduire les conséquence de l’activité humaine sur la faune et la flore.

Engagée dans le développement de la biodiversité, Sotteville-lès-Rouen expérimente depuis l’été 2021 l’extinction de l’éclairage public entre 1h et 5h du matin. Après 9 mois d’expérimentation, il est tant de faire un premier bilan :

« Comme nous nous y étions engagés, nous nous retrouvons aujourd’hui pour faire un premier bilan de l’extinction de l’éclairage public entre 1h et 5h du matin, expérimentation qui a démarré en juillet 2021 dans votre quartier » a indiqué Luce Pane, Maire, aux Sottevillais présents. « Cette première phase nous a permis de tirer des enseignements techniques » a précisé Eve Cognetta, adjointe en charge de l’environnement. « Gestionnaire de l’éclairage public, la Métropole Rouen Normandie a en effet accompagné la démarche par le déploiement d’horloges astronomiques dont sont aujourd’hui équipées 80% des armoires, et la mise en place de sources leds beaucoup moins énergivores. » Globalement convaincus par l’expérimentation, certains Sottevillais ont indiqué avoir vu la qualité de leur sommeil s’améliorer. « C’est un des objectifs de cette action : lutter contre la pollution lumineuse » a confirmé Eve Cognetta avant d’ajouter la réduction de la consommation d’énergie et la protection de la biodiversité comme bonnes raisons d’éteindre la lumière au cœur de la nuit dans les espaces résidentiels. « Ce bilan positif nous permet d’envisager l’extinction nocturne sur de nouveaux secteurs de ville. Fidèles à notre volonté de co-construction, nous organiserons l’échange et le dialogue avec les riverains concernés en amont de la mise en œuvre. »

Direction des services techniques et de l’urbanisme,
tél. 02 35 63 60 87.

À lire aussi : Expérimentation de l’extinction de l’éclairage public à Sotteville-lès-Rouen